L’évolution de Ember se fait notament par le passage de RFC proposés par ces utilisateurs et developpeurs. Nous allons nous pencher sur quelques propositions qui sont ou seront mises en place.

Classes natives et decorators

Topo rapide sur les classes natives

Au passage à Ember 3, l’un des changements majeurs a été la compatibilité avec les classes natives JavaScript. La syntaxe de class a été définie dans ECMAScript 2015 et est, en réalité, une fonction permettant un travail plus précis avec l’héritage de prototype.

La déclaration et l’instanciation d’une classe se fait de telle façon:

class Book {
    /**
     * Il s'agit du constructeur de l'objet 
     * Notons la présence de l'argument volume avec une valeur par défaut à 1
     */
    constructor(title, author, volume = 1) {
        this.title = title;
        this.author = author;
        this.volume = volume;
    }
    
    getDescription() {
        return `"${this.title}" est une oeuvre de ${this.author}${this.getPrecision()}`;
    }
  
    getPrecision() {
        if (this.volume =< 1) {
          return '';
      }
      return ` en ${this.volume} volumes`;
    }
}


const alice = new Book("Les aventures de Alice au pays des Merveilles", "Levis Carroll")
console.log(alice.getDescription());
//"Les aventures de Alice au pays des Merveilles" est une oeuvre de Levis Carroll


const harryPotter = new Book("Harry Potter", "JK Rowling", 7)
console.log(harryPotter.getDescription());
//"Harry Potter" est une oeuvre de JK Rowling en 7 volumes

L’héritage est également disponible lors de la définition d’une classe. Ainsi:

// L'heritage de Book se fait via le mot-clef `extends`.
class Comics extends Book {
  construction(title, author, volume) {
    // La fonction clef `super` permet de faire appel à une fonction mère.
    this.super(title, author, volume);
  }
  
  getPrecision() {
    if (this.volume === 0) {
        // On note l'appel à la fonction mère getPrecision() dans le cas le volume est nul
        return super.getPrecision();
    }
    return ` en ${this.volume} issues`;
  }
} 

const watchmen = new Comics("Watchmen", "Alan Moore", 12);
console.log(watchmen.getDescription());
//"Watchmen" est une oeuvre de Alan Moore en 12 issues


const spiderManVsAsterix = new Comics("Spider-Man VS Asterix", "Julien Ripault", 0);
console.log(spiderManVsAsterix.getDescription());
//"Spider-Man VS Asterix" est une oeuvre de Julien Ripault

Convertir la route routes/application.js en classe native.

import Route from '@ember/routing/route';

export default class ApplicationRoute extends Route {
    model() {
        return this.store.findAll('comic');
    }
}

L’un des changements majeurs entre les objets EmberObject classiques et les classes ES vient des champs de classes et de leurs utilisations. En utilisant EmberObject.extend, les propriétés de l’objet sont mises directement dans le prototype de la classe. Cela veut dire que les champs de la classe sont liées à l’état du prototype et non à l’état de l’instance.

Ainsi:

import Object from '@ember/object';

const Book = Object.extend({
  titre: 'titre par default'
});
const harryPotter = Book.create({ titre: "Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban" });
console.log(harryPotter.get('titre')); // 'Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban'
import Object from '@ember/object';

class Book extends Object{
  titre = 'titre par default';
}
const harryPotter = Book.create({ titre: "Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban" });
console.log(harryPotter.get('titre')); // 'titre par défaut'

En initialisant les propriétées de classe dans les constructeurs, il est possible de les surchager.

import Object from '@ember/object';

class Book extends Object{
    constructor() {
        this.super();
        this.titre = 'titre par default'
    }
}
const spiderMan = Book.create({ titre: "Spider-Man - Renew Your Vows" });
console.log(spiderMan.get('titre')); // 'Spider-Man - Renew Your Vows'

Decorators (et ember-decorators)

Les decorators sont un système d’annotations meta-langage permettant de définir des propriétés de propriété. Son comportement peut se rapprocher des annotations en Java ou des attributs standardisés en C++. Les decorators ont été introduit dans ES6 et TypeScript et sont actuellement à l’Etape 2 d’intégration de JavaScript.

Dans Ember, ces decorators ont été défini lors de la RFC-0408 et leur intégration est en attente de la validation de l’étape 2 de validation des decorators dans JavaScript. Cependant, l’addon ember-decorators permet leurs utilisations. La documentation de cet add-on contient également de nombreux exemples d’utilisation de classe native.

Nous allons voir comment les utiliser efficacement au sein d’une application Ember.

Mettre en place le plugin ember-decorators.

  • Installer le plugin via ember install ember-decorators

      ➜  ember-training git:(addDecorators) ember install ember-decorators
          Yarn: Installed ember-decorators
          installing ember-decorators
          install package babel-eslint
          Yarn: Installed babel-eslint@^8.0.0
          install addon @ember-decorators/babel-transforms@^3.1.0
          Yarn: Installed @ember-decorators/babel-transforms@^3.1.0
          Installed addon package.
          Installed addon package.
    
  • Lors du lancement de Ember, il est possible que ce dernier refuse de compiler parce que la version de ember-cli-babel est trop basse:

          Build Error (broccoli-persistent-filter:Babel > [Babel: ember-training])
    
          ember-training/models/comic.js: Unexpected token (5:4)
            3 | 
            4 | export default class ComicModel extends Model {        
          > 5 |     @attr('string', { defaultValue: 'new' }) title;
              |     ^
    

En effet, certaines options de ember-decorators necessitent une version plus récente du plugin de transpilation.

Une mise à jour à l’aide de yarn permet de résoudre ce problème:

➜  ember-training git:(addDecorators) yarn upgrade ember-cli-babel@^7.0.0
  • Configurer son IDE pour accepter les decorators. Il s’agit généralement d’un fichier de configuration de compiler permettant d’accepter des features experimentales.

Pour Visual Studio Code, la configuration se fait à l’aide d’un fichier jsconfig.json

    {"compilerOptions":{"target":"es6","experimentalDecorators":true},"exclude":["node_modules","bower_components","tmp","vendor",".git","dist"]}
  1. En utilisant les *decorators** proposées par (ember-decorators)[ember-decorators], il est possible de convertir le model comic en classe native. Les decorators nécessaires sont à importer depuis:
import { attr, hasMany } from '@ember-decorators/data'; 
import { computed } from '@ember-decorators/object';
import DS from 'ember-data';
import { attr, hasMany } from '@ember-decorators/data'; 
import { computed } from '@ember-decorators/object';

const { Model } = DS;

export default class ComicModel extends Model {        
    @attr('string', { defaultValue: 'new' }) title;
    @attr('string') scriptwriter;
    @attr('string') illustrator;
    @attr('string') publisher;
    @attr('boolean', { defaultValue: false }) isFavorite;
    @hasMany('album') albums;

    @computed('title')
    get slug() {
        const title = this.get('title') || 'new';
        return title.dasherize();
    }
}

Pour le développement de composants, ember-decorators propose les outils @ember-decorators/argument. Ces derniers permettent de mettre en place des verifications et des validations sur les arguments à passer aux composants. Cela va du type de paramètre, son obligation ou non, ou son côté immutable.

  1. Installer @ember-decorators/argument
  2. Créer le pendant JavaScript du composant comic-album qui vérifie la bonne utilisation du composant.
    import Component from '@ember/component';
    import { argument } from '@ember-decorators/argument';
    import { required } from '@ember-decorators/argument/validation';
    import { Any } from '@ember-decorators/argument/types';
    import { type } from '@ember-decorators/argument/type';

    export default class ComicAlbumComponent extends Component {
        @argument
        @required
        @type(Any) 
        model;
    }